Le chemin 

Toute personne me connaissant, qui entendrait mon prénom, penserait automatiquement à la mode, la couture, la maroquinerie. J'ai fait mes premiers pas, avec ma mère, en cousant des petits vêtements pour mes poupées. Sous une chaleur avoisinant les 30 degrés... Nous habitions au Cap Vert. 

À notre retour en France en 2001, cette activité s'est avérée être une passion, je continuais mon bricolage en réalisant des nounours ronds avec des boutons pour les yeux et une broderie pour la bouche. J'inventais mon monde imaginaire avec mes différentes productions. 

Mon rêve ? Être couturière, et oui j'avais à peine une dizaine d'année et mon envie de concevoir était déjà présent. Les activités s'enchainent, j'ai une première machine à coudre à 15 ans, je réalise mes premiers vêtements à l'aide de cours du soir à la Ola de Saint Ouen l'Aumône où nous vivions depuis notre retour en France. 

Mes études supérieures ont été choisis dans cet optique, j'intègre le Lycée Auguste Renoir à 17 ans, à plus de 30 km de chez mes parents, 2h aller/retour avec le RER C. J'intègre par la suite Formamod, à 19 ans où j'apprend la gradation, le montage sur toile, le design de mode... 

À 21 ans me vient une idée de business, je réalisais des trousses et pochettes pour les femmes que je vendais sur des marchés artisanaux. C'est bien beau, maintenant il faut monter une réelle entreprise. Après un BTS Assistanat de Gestion j'accède à l'IUT de Cergy Pontoise pour obtenir un DU Création d'entreprise. Une compétence était requise pour concevoir les produits de ma marque : le montage en maroquinerie. 

Je me forme pendant un an avec les Compagnons du Devoir à Pantin et j'obtiens avec succès un CAP Maroquinerie. De 2017 à 2020, je réfléchis à une idée de business pour me différencier de ce qui existe déjà, je me documente sur les différentes matières innovantes et me vient une idée pendant la période difficile du Covid. 

Un constat alarmant, une consommation ralentie, un besoin de nouveauté, de respect de l'environnement et des travailleurs dans ce secteur. Il me fallait innover pour une mode durable, responsable et engagée.

Vous connaissez désormais l'esprit d'entreprendre qui n'a jamais cessé d'exister en moi. 

1.jpg
  • LinkedIn Deolinda SANTOS NUNES LOBO Le Linatier maroquinerie écologique et engagée

Une interview ? Un article ?

06 71 56 52 16