🎉VENTES PRIVÉES JUSQU’AU 12 NOVEMBRE 2023 – OFFRES SPÉCIALES 🎉

Le Linatier

on parle de nous 

;
Interview Not a game et Le Linatier

Le Lina Bag, c’est donc le début de l’aventure Le Linatier : pourquoi avoir choisi comme pièce le sac ? Peux-tu nous décrire le Lina Bag ?

Le sac est la pièce maîtresse de toutes les maroquineries. C’est aussi le produit le plus vendu sur le marché, il représente 65% des ventes. Sachant que c’est l’accessoire le plus vendu, je voulais remplacer les matières populaires par une matière éco-responsable. Là voilà l’innovation !

Source : notagame-mag.com

Le Linatier à RGB 99.2

Les Bruits de la Ville #21 – 8 Mars : 3 valdoisiennes inspirantes

Pendant une heure, nous aurons l’occasion de vous présenter 3 femmes inspirantes ou femmes puissantes comme les appelle Léa Salamé sur France Inter ou alors sont-elles tout simplement culottées comme la série de bande dessinée de Pénélope Bagieu ? On tâchera de répondre à cette question tout au long de cette émission. Qu’elles soient entrepreneures, sportives de haut niveau ou femmes politiques, leurs trois parcours s’entremêlent aujourd’hui. 

Source : audioblog.arteradio.com

Interview Magazine Cergy ma ville Le Linatier

Plus d’un tour dans son sac

Après avoir designé les sacs, la jeune entrepreneuse a recours à des associations qui mobilisent des personnes en insertion capables de façonner les produits sur commande dans le cadre d’un chantier d’insertion. Ses partenaires sont les associations Arpeije et Equalis. Depuis février 2022, l’entreprise est domiciliée au sein de l’incubateur de Cergy-Pontoise la Turbine. En décembre dernier, Deolinda figurait parmi les trois finalistes du trophée Créatrices d’avenir dans la catégorie « Entreprise responsable »

Source : cergy.fr 

Interview La Bonne Vague Le Linatier

Le Linatier, à contre-courant de la maroquinerie industrielle

Ah, autre chose : ici on parle de la pépite du jour lorsqu’on emploie “Le Linatier”, car le linatier, c’est aussi le métier de tisseur de lin.

Deolinda, porte cette marque de maroquinerie engagée et écologique depuis 1 an déjà. Le constat de départ en bref : des petites mains travaillent bien souvent à l’étranger, parfois trop jeunes et non protégées des produits chimiques utilisés, à un rythme infernal. Tout cela pour des produits qu’on retrouve dans nos enseignes habituelles, conçus avec des matières non écologiques et toxiques, avec bien souvent une couche de produits anti-putréfaction de matières animales.

Source : labonnevague.com

Le Linatier - sac pratique mixte en lin français, banane crossbody, tote bag et sac ordinateur fabriqué en france

Le Linatier à Saint-Ouen-l’Aumône

Son projet est de créer un atelier de fabrication de maroquinerie en lin. Linnovante s’inscrit dans une démarche d’économie solidaire et responsable avec une utilisation de matières premières végétales biologiques et d’un savoir-faire haut de gamme. Le Département attribue une bourse de 6 000 euros à Deolinda Santos Nunes Lobo, porteuse de ce projet de maroquinerie en lin.

Source : valdoise.fr

Le Linatier Initiactive 95 78 interview

En quoi Initiactive 95 vous a aidé dans cette bourse ?

« Le fait d’avoir un retour de professionnels dans l’accompagnement entrepreneurial et des intervenants m’a permis d’apprendre à gérer une entreprise. Initiactive 95 m’a surtout aidée dans le montage de ma campagne de financement participative qui se lancera le 1er février 2022 sur Ulule ».

Source : initiactive95.fr

Interview Le Linatier Sealune

Comment peut-on allier écologie et mode ?

En prenant conscience que l’acte d’achat est souvent non réfléchi et qu’il est plutôt influencé par nos émotions, notre envie du moment. Il faut avant tout penser à une consommation plus durable, raisonnée et qui répond à nos réels besoins.

Si tu jetais une bouteille à la mer, quel message te laisserais-tu pour ton toi futur ou pour les prochaines générations ?

 Prenez soin de la planète et de vous ! ” Il faut prendre conscience de ce que la nature nous offre. Que ce soit de l’eau potable ou tout simplement de l’oxygène. Il ne faut pas oublier qu’elle suffit à notre vie. Et tout ce que nous y ajoutons en plus, doit la respecter et non lui nuire. Notre survie dépendra de notre façon actuelle de vivre. Changeons, tant qu’il est encore temps, notre consommation, pour nous et la génération future.

Source : sealune.fr

Votre panier0
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Voir d'autres produits
0